Avertir le modérateur

Valérie trierweiler,

  • Toujours cette histoire de décolleté ...

    .

         Plus oblige et peut davantage un beau visage qu'un homme armé et rien n'est meilleur que de voir un doux sourire et décolleté ...

    .

     

    Valerie Trierweiler,compagne de Francois Hollande.

     

    .

          

    .

  • Valérie Trierweiler, madame la première dame.

       La semaine dernière l'une poursuivait son Ex dans les halls d'entrée d'une institution internationale à New-York, cette semaine l'autre se confesse intimement dans les petites colonnes d'un journal régional. L'une appelait à des relations normales, l'autre s'excuse, déplore, jure qu'elle ne recommencera plus. 

       Las ! ce n'est pas une erreur que le fameux tweet de madame Trierweiler, mais une faute professionnelle, une faute lourde. 

     

       Mais les Français s'en tapent. 

     

       Madame Trierweiler n'a aucun titre, ne procède d'aucune élection, d'aucun lien juridique qui la lierait à son compagnon si ce n'est de l'anse de son bras qu'il lui concède bien malgré lui à bien regarder les photographies du couple. 

     

       Leur lien est si peu solide que madame Trierweiler tient à garder un emploi pour, explique t-elle, élever ses enfants. Ce qui est très louable - a t-elle donc des moyens si étriqués ... - il est vrai que son compagnon ayant diminué son salaire il ne pouvait apporter une aide qui fût la bienvenue.

     

        Enfin son compagnon, quand même, lui offre des vacances à la Villa Brégançon, un bureau à l'Elysée, trois secrétaires, un défilé de mode chez Saint-Laurent, elle sait y mordre dans les fruits des arbres du pouvoir. 

     

       Madame Treirweiler ne cesse de se prendre la tête s'interrogeant sur ce que devrait être son statut de première dame. 

       Elle est bien la première à se poser la question mais il est une unique réponse qui coule de source, primaire, évidente parce que naturelle, une première dame c'est une dame qui est une compagne modèle et exemplaire une compagne normale, tout bêtement, qui elle seule sait rafraîchir les moiteurs du front blême de l'auguste compagnon, car elle seule le comprend.

     

       Le soir à la chandelle Valérie posera désormais sur le front, dans le confort cosy de leur F5, sur le front de celui que le nouveau ministre des cultes vient de couronner du titre de petit père du peuple, un sobre et apaisant baiser.


        Madame Trierweiler une première dame ? Diable non ! mais une épouse modèle, une femme normale quoi !

     

    .

  • Villa Brégançon.

       Il eût été normal qu'un président normal rendît compte aux Français avant de partir en vacances aux frais de la princesse de l'état de la France; la crise, l'emploi, l'Afghanistan, le Mali, la Libye, la Syrie, le remise de la dette à la Côte d'Ivoire ...


      Le président normal feint de mépriser l'Elysée pour y résider ce qui pourtant est une évidence pour assurer la continuité de l'Etat, mais il ne boude pas la villa Brégançon.


       Un président normal aurait posé sa chaise longue sous les feuillages du parc ou planté son parasol sur les pelouses de l'Elysée, la moitié des Français passent ses vacances dans un trois pièces ... 


       Mais bon c'est dur d'être normal.



    .

  • 1. Une première dame

    ****** ce dimanche 15 juillet 2012, dix-heures 31.

         Il est vrai qu'hier madame Valérie Trierweiler s'efforça de rester discrète dans sa gabardine beige, se donnant un air d'inspecteur Colombo.

        Mais première dame elle ne l'est pas. 

         La preuve ? La reine d'angleterre ne reçut en raison de leur lien incertain que son éminent et normal compagnon. Pas elle.

         La preuve ? Cet éminent et normal compagnon la relégua hier dans la tribune des invités. C'est moche.

           C'est moche mais c'est tout normal, tout simple et aussi concis qu'un tweet sur lequel la dame revient en déclarant : " Je tournerai sept fois mon pouce avant de tweeter. " Elle a du passer trois jours et deux nuits pour peaufiner la formule.

       Quant au président normal tout esbaudi de recevoir un tonnerre d'applaudissements à Brest il dit que les affaires privées se règlent en privé. Il y avait donc bien une affaire. A t-il donné le martinet à madame Valérie Trierweiler ? Il ne pouvait pas, mesdames Taubira et Vallaud-Belkacem l'auraient su, tout s'entend aujourd'hui l'isolation phonique des murs de placoplâtre permet la transparence.

    .

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu