Avertir le modérateur

sexe

  • Sexe, sexe ans sexe ...

    Lettre à madame ***

    A N*** le lundi 12 mai 2014

     

        Eh oui, pas de lettres, et vous vous morfondez, si, si, je sais ... Mais chère amie ce soir je n'ai rien à vous raconter, rien, je pourrais vous faire du chien écrasé mais je n'ai aucune inspiration.

        Que pensez-vous de Conchita Wurst ? moi je la préfèrais avec sa gueule d'ange imberbe, quant à la voix ce n'était pas transcendant.

        Enfin aujourd'hui, ce siècle qui n'a pas atteint sa majorité - quatorze ans - est dans la plus grande des confusions, y ' a plus de sexe, y ' a plus de sexes, à l'envers à l'endroit, on est tous faits pareils, ici on t'enlève le pénis, là on t'en fabrique un... 

         Hier soir sur la 5 deux émissions respectivement sur l'infidélité et l'empire des sens, ce soir " Sexe entre amis " sur Nt1, demain sur la 5 : " Sexualité ; la médecine peut-elle tout régler. " mercredi sur Arte ; " L' Apollonide, souvenir de la maison close."

         Bref tout le monde trompe tout le monde, tout le monde baise tout le monde, tout le monde est homosexuel ou bi....

          Et ne remontons pas à l'antiquité et ne citons pas Jouhandeau, Gide, Jean Marais, Jean-Claude Brialy, Bertrand Delanoë, François Mauriac ... Il en faudrait trois tomes ... Nos présidents ...

          C'est Julien Green qui écrivait, il avait quarante ans ; " Nous sommes attachés à la terre par le milieu du corps. " et dans son roman Moïra ; " Nous sommes conçus dans une crise de démence, dans une sorte de délire, comment n'en porterions-nous pas la marque ? Comment ne serions-nous pas des créatures de désordre ? "

     

        Eh bien dites-donc il m'en a fait vous dire des choses Conchita !

           Vous voyez que je ne vous oublie pas mais permettez que je vous quitte, je vais faire un tour sur chatroulette ...

     

       s ***

     

    .

  • . Retour de Saint-VALENTIN.

       J'ai un ami qui vient de me téléphoner, il a été victime hier d'une agression de la part d'un commando de valentinophobes.  

       Mon ami est un vieux beau. Il a hier passé la soirée avec trois maîtresses femmes de ses connaissances dans l'appartement de l'une d'entre elles. Elles ont réussi à l'enivrer en l'amadouant d'abord par des sensualités chavirantes, corsages dégrafés, seins libérés, jupes haut sur la cuisse.    

       Emoustillé, affolé, goûtant tout autant aux charmes amorcés de ses matures qu'aux liqueurs offertes, Il est tombé dans un coma semi éthylique. Elles l'ont alors hissé sur le lit, l'ont déshabillé complètement. Puis elle lui ont rasé la zone pubienne, peint son organe central, et autour de ce pack de mâle anéanti lui ont noué une cravate, et glissé des pensées dans les narines. Il me dit : " J'ai l'air de quoi, j'ai la gueule de bois, je suis humilié, et je ne t'ai pas tout dit !, elles sont allées sonner chez moi, et ont dit à ma femme qui m'a attendu toute la nuit ; " Madame nous vous apportons les effets de votre mari."  

    Femme éberluée. Femme bafouée. Ma femme choquée.  

       Elle a failli tourner de l'oeil. " Maurice Il il .. il s'est noyé, il lui est arrivé quelque chose..? " " les trois bécasses se sont esclaffé. " Ah parce qu'il ne se prénomme même pas Valentin ! s'est exclamée, Mimi, la proprio de l'appart, Pour sûr qu'il lui est arrivé quelque chose. Tenez, voici donc les habits de votre Maurice, voici mon adresse, et voici ma clef il y a une surprise pour vous." .  

       Ma femme a pris un taxi, est rentrée et m'a découvert nu sur le lit, moitié somnolent, peint et cravaté. Curieusement il y avait près de moi sur le drap, un martinet. Alors elle l'a saisi et comme une furie elle m'a fouetté jusqu'au sang. Et elle m' a hurlé: " Je repars avec tes fringues, débrouille-toi."   

       Je suis retourné chez moi en jupe et talons-haut que j'ai piqués à dans la garde-robes de Mimi. J'ai expliqué à ma femme que j'étais tombé dans un guet-apens. Il ne s'agissait que d'un apéro entre anciens collègues. Elle m'a dit " ça des collègues ! des chouettes, oui ! ça devait être des partouzes tous les jours au bureau."  

       Je suis effondré, a t-il conclu.

     

       Et moi j'ai bien ri .

    .

     

    .

  • FEMMES. Le petit derrière de Pippa Middleton. Suite 2 .

    Chère madame Josette,

     

       La vie est un tout et non pas une partie du tout et si, demandez donc également à votre époux son avis, je suis sensible aux charmes fessiers de Pippa, je suis très attentif aux affres de monsieur Louis Van Proosdij Duport chef d'entreprise tétraplégique dont on a failli douloureusement compliquer l'existence faute d'une judicieuse organisation des soins qui lui est indispensable pour mener à bien la gestion de sa journée.

     

       Aussi faites-vous une fixation sur une partie du tout. 

     

       D'ailleurs chère madame je vois que vous êtes paradoxalement une personne très avertie puis que vous citez le site Youporn. Diable ! quelle référence ! j'y suis allé faire un tour, eh bien dites-donc ce n'est pas triste, monsieur et vous devez passer de bons moments, mais comme vous me le dites votre vie ne me regarde pas .

     

      Je vous souhaite bien du bonheur... et ... et... du plaisir ....  que votre fille réussisse son bac, qu'elle avale moins de popcorn, et plein de choses encore, mais ne jouez pas les prudes vous vous êtes trahie, enfin bonjour à Saint-Pardoux.

     

     

    .

  • FEMMES. Le petit derrière de Pippa Middleton. Suite 1.

     

    .   Bien sûr, je publie un billet consacré au petit derrière blanc de Pippa Middleton et je reçois une lettre d'injure. Une lettre de Josette Geméfeuille. Je la publie.

       "   Monsieur , 

               Je vous lis, j'ai rougi de vous lire. Vous êtes un sale cochon. Il y a des sites pour vos obscénités, allez-vous y vautrer. Vous devez être un adepte de Youporn. Vous salissez tout. Elle était mignonne mademoiselle Pippa Middleton. J'aimerais avoir une fille comme ça, la mienne hélas est obèse qui s'envoie du pop corn à longueur de journée. Aujourd'hui elle passe son bac, j'espère qu'elle l'aura.  Mais ma vie ne vous regarde pas.

     

     

     

       Josette Gémelle

       2 Impasse des Olivettes.

       87250 . Saint-Pardoux.

    .

       Mais je vais lui répondre à Josette.

    .

  • FEMMES. Le derrière de Pippa Middleton.

    Extrait de la chronique de Patrick Besson sur www.lepoint.fr/

     

    "   D'abord, la chose qu'elle a au-dessus des lèvres, à droite de son nez trop large de narines et trop court d'arête. Pourquoi appelle-t-on ça un grain de beauté ? C'est une tache. Les dents sont banales. Les yeux vagues ont des poches quand elle sourit. Quand elle ne sourit pas, on ne sait pas, parce qu'elle sourit tout le temps.

       Elle est moche. De plus, c'est une peste. On a déjà tout dit sur la robe blanche serrée dans laquelle Pippa a présenté son postérieur au monde entier le vendredi 29 avril 2011. Qu'a-t-il de si particulier en dehors du fait qu'il a masqué celui de la future reine d'Angleterre ?

       C'est un derrière ni très rond ni très proéminent et même légèrement inerte. Sarah Burton, la créatrice de la robe pour la marque Alexander McQueen, n'aurait pas eu l'idée pornographique de faire se superposer, à la colonne vertébrale de sa cliente, une rangée de boutons qui s'arrête juste à la hauteur des fesses, personne n'aurait sans doute jeté un oeil sur Mlle Middleton. Il y eut aussi la robe émeraude Alice Temperley que Pippa portait pour la soirée privée des mariés.

       Après le zoom sur ses fesses, le panoramique sur ses seins. Elle possède une honnête poitrine, comme la plupart des femmes de son âge, mais au-dessus ce n'est pas terrible. Il y a là plusieurs os trop apparents qui ne me disent rien qui vaille.

       Le tout est évidemment couronné, c'est le cas de le dire, d'un sourire plat, vulgaire, vide, inerte, insincère, avide, froid, honteux, hagard, stupide, intéressé, immature, amer et morne, qui ne signifie rien et n'engage personne  ".

      J'aime Pippa. J'avais adoré ce jour-là son si mignon shorty. C'est beau la vie. 

    .

  • SEXE. Du sexe, des souris et des hommes.

    .    Nous devrions, entre autres lectures car sur le sujet il en est des centaines possibles, relire de Suétone ;" Vies des douze Césars ". Cette lecture atténuerait nos mines hypocritement effarouchées - car enfin et nous ? non ? hommes ou femmes ?  -  vis à vis des exaltations sensuelles de nos grands hommes... bah un jour l'on apprendra bien des choses sur une femme de renom... et d'ailleurs il en est certainement... 

        Car ayons bien à l'esprit que tant dans le comportement sexuel que dans la violence comme le rappelle Jean-Didier Vincent, médecin biologiste, " c'est le cerveau qui est à la manoeuvre ". et qui précise que " La production fantasmatique de la plupart des humains a souvent un caractère sexuel qui suffirait à envoyer en prison la majorité d'entre eux, si elle devait quitter leroyaume de l'imaginaire ". 

       Nous le pressentons tous et le savons tous, la chose va sans dire mais va mieux en le disant. Mais quitter le royaum de l'imaginaire de temps en temps quel bonheur. Dieu qui nous a conçu ou peu importe Qui, le savait pertinemment.

     

    .

  • Sacré Dominique Strauss-Khann....

    LE DESOPILANT PETIT QUOTIDIEN DE Gilbert CRAMOISEAU

    DES SOURIS et des HOMMES

    - T'as vu ? Strauss-Khann, il a l'air de quoi ..

    Brigitte Cramoiseau s'insurge quand elle entend l'information selon laquelle Dominique Strauss-Khann, a eu une relation extra-conjugale, et qu'elle aperçoit Anne Sinclair, qui défend son mari bec et ongles. On s'aime comme au premier jour, dit-elle .

    - Ce sont toujours les femmes qui assument et pardonnent, lui pourtant, je me demande comment on peut en vouloir ..les hommes, ..! c'est toujours au bout du compte les femmes qui trinquent..franchement ils n'ont pas honte.

    Gilbert Cramoiseau ne dit mot, puis enfin..:

    - Les hommes, les hommes, d'abord faudrait-il que les faits soient avérés..

    - Ne dis pas n'importe quoi, il l'a reconnu...!

    - Mais ça ne regarde personne..pas même sa femme, dit Gilbert Cramoiseau..

    - Comment ça pas même sa femme !.... Ah parce que toi..tu considères ...tu es en train de me dire.

    - Je ne considère rien et ne suis pas entrain de te dire..

    - Vous les hommes vous êtes vraiment des salauds , de pauvres cons, ..

    Brigitte Cramoiseau est remontée, Gilbert Cramoiseau quitte la pièce, la fille, Philippine lovée dans le fauteuil, le regarde s'éloigner, les lèvres pincées le regard noir.-

    Cramoiseau se fait accrocher : " Ne reste pas avec nous surtout lui lance madame Cramoiseau, je suis certain que sur Internet tu rencontres des gens plus intéressants que nous...

    - C'est exactement ça ! lui dit Cramoiseau en montant les escaliers ...Strauss-Khann..pense Cramoiseau ...pour être une élite internationale, on n'en est pas moins homme. Alors lui revient ce propos de Jean d'Ormesson dans : " Presque rien sur presque tout " :

    " L'homme est un corps muni d'un sexe et il se fait une idée de Dieu. Qu'est-ce qui tourmente les hommes ? Dieu tourmente les hommes . Et le sexe aussi tourmente les hommes. Et qu'est-ce qui les transporte ? Dieu, plus que tout. Et plus que tout, le sexe [...]..le sexe est le coeur et
    l'origine de la vie.

    Décidément, ces souris ! conclût Cramoiseau.

    Dans le même temps, Brigitte Cramoiseau feuilletait le dernier numéro de l'Express qui consacrant un article à l'affaire, citait Anne Sinclair en 1997 :

    " La vie est un risque, quand on est mariée avec un homme qui est beau, qui est intelligent, qui a du charme, qui est sympathique .." disait Anne Sinclair.

    Décidément, quelle panache cette femme ! conclût Brigitte Cramoiseau.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu