Avertir le modérateur

ségolène royal

  • Arrêt sur ... Ségolène Royal.

    Jeudi 1er Mai 2014 - 12.51 -


         Madame Royal est une femme tourmentée


       France. La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, lors d'une conférence de presse au ministère de l'Ecologie, à Paris, le 25 avril 2014. | François Guillot/ Afp.


         Observez-là sur le banc des ministres lors des séances de l'assemblée nationale, notamment lors des questions d'actualités, observez son regard bleu perdu, les muscles de ses joues tendues, ses lèvres étirées, leur tic compulsif ... 


         Certes le verbe la fait renaître, elle reprend pied, mais quelle lassitude, quel mal, quelle angoisse, quelle préoccupation dessine ses cernes, tende ses traits, voile son regard ..


          Ou alors Fessenheim, Notre-Dame-des-Landes ...


    .

  • Toujours cette histoire de décolleté ...

    .

         Plus oblige et peut davantage un beau visage qu'un homme armé et rien n'est meilleur que de voir un doux sourire et décolleté ...

    .

     

    Valerie Trierweiler,compagne de Francois Hollande.

     

    .

          

    .

  • Les Décolletés de madame Royal

    Vendredi 25 avril 2014

     

    Source Le Point.fr

     

        Les décolletés interdits au ministère de l'Écologie ? Une " rumeur ridicule ", selon Ségolène Royal, qui a réagi jeudi depuis son compte Twitter aux révélations du Point. 

     

       Las, l'existence de consignes orales draconiennes au 246 boulevard Saint-Germain a été confirmée le jour même. Le Grand Journal de Canal+ a en effet envoyé un journaliste devant le ministère pour interroger les employés. Devant la caméra, tous démentent. Une fois la caméra cachée, cependant, une femme acquiesce, sans l'ombre d'une hésitation. 

     

    "   - Pas de décolleté aujourd'hui ? 

     

      - Non. 

     

      - Alors, est-ce que c'est interdit ou pas ? 

     

     - Oui. 

     

     - C'est interdit ? 

     

     - Oui. 

     

    - Et pour toutes les filles qui travaillent au ministère ?

     

     - Oui." 

     

    Ridicule ?


    Non ! Royal !

    .

     

     

    .

  • " Valérie, on l'aime pas, on l'aime pas ..."

    Ou quand la vérité sort de la bouche des aînées.

        Le président normal est descendu à Dijon pour se fondre dans la France profonde, pour l'écouter, et se faire interpeller - Il le dit, il est masochiste, il aime -. La sexagénaire l'interpelle: "  Valérie, ne vous mariez pas avec elle, on ne l'aime pas, on ne l'aime pas . "

       Et c'est vrai.

       Madame Trierweiler on ne la connaît que par son tweet qui est désormais entré dans les livres d'Histoire de France, et que par le titre de maîtresse que lui a donné sur un plateau de télévision le Père de la Morandais qui sans nul doute voulait signifier que Valérie était une maîtresse femme. 

       Mais madame Trierweiler n'attire pas naturellemment la sympathie, elle qui selon Ségolène Royal cultive le complexe de Rebecca. Alors que si nous n'aimions pas toujours le bonhomme notamment quand il jouait les Apaches en banlieue, on aimait et on aime encore  Carla Bruni-Sarkozy...

        Le pis dans l'histoire, la petite celle-ci c'est que François va pouvoir gagner la guerre au Mali, équilibrer les comptes de la Nation, donner de l'emploi à chacun, sa cote ne va pas remonter parce que lui aussi on ne l'aimera pas, parce que on ne l'aime pas, c'est comme ça.

       Ne mélangeons pas les genres, rien n'empêche pour autant que François Hollande soit un bon président, et il demeure comme le souligne son ex qui doit être aux anges, qu'il forme avec Ségolène Royal un couple mythique, c'est encore elle qui le dit.

       Quand même, pourquoi le président normal ne s'est-il pas raidi et n'a t-il pas déclaré avec panache, comme dans le magazine Gala jadis : " Valérie, madame, est la femme de ma vie ".

       L'on peut être un président normal et avoir de la classe.


     

    .

  • Ségolène Royal, Maire de Paris.

    L'on croit rêver si ce que l'on lit est vrai.

     

       Marielle de Sarnez le mauvais génie de l'homme au tracteur, serait candidate à la mairie de Paris. Le ridicule finira bien par tuer quelqu'une.

     

       Il est vrai que Laurent Fabius avait déclaré : " Hollande président ! mais vous rigolez ! ", et s'est ainsi que Valérie Twitter s'est accaparée la couronne de première dame de France.

     

       Les municipales de 2014 n'ont pas fini de nous amuser. En attendant Duflot, et d'ailleurs pourquoi pas Ségolène Royal ? Là quand même ça aurait du panache.

     

       Il ne s'agirait pas d'un parachutage mais de proposer la personne compétente douée de son charisme si singulier à la tête de la capitale de la France. 

     

       Ce serait du made in France pur et dur, les parisiens ne vont quand même pas élire Hidalgo l'espagnole.

     

    .

  • . François Hollande Ségolène Royal la main dans la main.

    .   Observez-le .

         Sur la couverture des magazines il prend des airs, des postures, il pose. Observez-le ; lors des cérémonies commémoratives du onze novembre, il avançait dans l'allée vers le monuments aux morts, la port de la tête, haut, se voulant solennel, mais l'air empreint et le pas gauche. Il ne sait pas, il hésite, il se croit président, il s'entraîne, se dégrossit mais a regrossi, .

       J'ai relevé l'autre jour le bas de son pantalon, j'ai bien dû constater qu'à travers ses chaussettes mi-bas rouges ses chevilles avait gonflé, pas trop mais un peu quand même.

        Il se fait modeste, il se souvient des propos de son ex qui disait qu'il n'avait rien fait en trente ans de politique, de Laurent Fabius qui ricanait : " Hollande ? mais vous l'imaginez en président ? ! ", de Martine Aubry qui affirmait qu'il n'en avait pas et avait laissé le Parti en piteux état, de Jean-Luc Mélenchon qui l'évalue à la hauteur d'un capitaine de Pédalo. Alors il faut rattraper tout ça. Mais si François Mitterrand avait un talent naturel, François Hollande doit se le forger et jusqu'alors c'est besogneux d'où le surjoué.

        Aubry qui aurait proposé entre les deux tours de la primaire socialiste, un ministère à Montebourg, Dominique Strauss-Kahn qui n'en peut plus...

        En attendant le centième soldat français qui sera tué en Afghanistan, les Français en ont ras le bol de jouer dans des pays qui s'en tapent, la défense des libertés et de payer les dettes grecques parce que les citoyens grecs trichent et retrichent...

        Mais voici que notre gourou national nous éclaire, selon Daniel Cohn-Bendit, François Hollande  se ségolinise. Une évidence dès lors qu'il l'a fait entrer dans son écurie. Quel est le problème de François Hollande dans cette présidentielle ? Ce sont ses deux compagnes. 

    .

  • . Quand on sait la haine de ces gens-là...

    .   Mais François... , comme l'a dit Martine..., je suis d'accord avec Ségolène... 

       Quand on sait la haine  que se portent mutuellement Madame Aubry et monsieur Hollande, quand on sait la haine que se vouent Madame Aubry et madame Royal, quand on sait la double haine de madame Royal pour monsieur Hollande... 

       Et les entendre dire nous gouvernerons ensemble... sans doute parce que l'intérêt général et le sens commandent, mais quand même !

       .

  • ROYAL Ségolène, les vieux chevaux sont de retour.

     

       Affirmant avoir "compris (ses) erreurs" de la campagne de 2007, Ségolène Royal s'est relancée dimanche dans la course aux primaires PS depuis Arçay (Deux-Sèvres), dans son fief de Poitou-Charentes, avec au coeur de son projet l'instauration d'un "ordre social juste".

     

       " C'est un nouveau départ ", a-t-elle lancé à deux jours de l'ouverture du dépôt des candidatures pour la primaire, qui devrait être marquée par l'entrée dans l'arène de la première secrétaire, Martine Aubry.

     

       Pantalon noir, vêtue de rose et de blanc, Mme Royal a exprimé " la plénitude et le bonheur " de s'engager dans une nouvelle campagne " dans cette belle commune d'Arçay ", cette " Venise verte " où François Mitterrand était venu lui apporter son soutien en 1992, alors qu'elle était jeune députée, pour lancer les grands travaux du marais poitevin.

     

       Devant quelque 800 personnes, Mme Royal, qui avait annoncé sa candidature le 29 novembre 2010, a proposé aux Français de " construire un ordre social juste, appuyé sur la force citoyenne de chacun d'entre vous (...). Je m'y suis préparée et j'y suis prête ".

     

       "   Je veux être la présidente des solutions, celle de la morale de l'action, du socialisme qui marche ", a-t-elle lancé. "Je veux être une présidente équitable pour construire avec tous les Français un nouvel ordre social juste ".

     

        Et elle continue à nous prendre pour des gogos, mêmes tics de langage, mêmes formules stéréotypés, y'en a marre... madame la présidente des solutions, qui nous a menti en 2007.

     

     

     

    .

  • Royal Ségolène.

     

    ... Droite et sur la défensive, comme dressée sur ses ergots, ce mardi sur la plateau de Canal-Plus, Madame Ségolène Royal affirme avoir changé. Madame Royal a réponse à tout, plus exactement a mensonge à tout.

       Mais c'est Madame Royal, la mère-abbesse de la France exemplaire, prônant la vertu pour ceux qui veulent l'incarner et la représenter. Madame Royal meurtrie toujours par la blessure profonde portée naguère par un compagnon tenté un jour par un autre profil de séductrice qui dit : " Je me contente de le rendre heureux et c'est déjà beaucoup ".

       Drapée dans son obsession présidentielle, calée dans la rigidité de ses formules toutes faites, madame Royal " indestructible " est là.    Pour autant le champ de la présidentielle n'est pas le champ des règlements de compte même de haut niveau, qui lui ont déjà d'ailleurs coûté l'élection de 2007.

       Madame Royal a le charisme à la de Villepin, le charisme du fauve blessé et qui ne rêve que de revanche et non le charisme du coeur qui ne souffre aucune hésitation et emporte d'emblée l'adhésion citoyenne.

    .

  • PRESIDENTIELLE. Oui, Maman...

    Bonjour mon amie,

     

       Sachez que de plus en plus je vais vous entretenir, disons que de plus en plus je vais nourrir cette Lettre, des péripéties de la vie politique française à l'approche de l'élection présidentielle .

     

       -   Mais c'est dans un an ! dites-vous.

     

       Et vous avez raison, dans un an d'ailleurs la présidentielle sera juste passée, ce seront les législatives... mais déjà ici nous sommes dans la réactivation de " Dallas, ton univers impitoyable ", introduit par l'épatant fait-divers strauss-Kahnien. Du grand art.

     

      Et ça fuse les déclaration en tous genres; qui, le revenu citoyen, qui, le million de logements qui seront contruits, cette autre, les Etats généraux de la fiscalité... et coetera...

     

       Aujourd'hui je donnerai le pompon à madame Royal qui déclare qu'elle fera " une très bonne présidente pour la France . Les français seront apaisés. Je m'en occuperais bien " dit-elle  ..

      

    Oui Maman.

     

    ...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu