Avertir le modérateur

Jacques Chirac

  • . Jacques Chirac, THE Délinquant.

    . Certes beaucoup auront payé aussi pour lui. Et aujourd'hui la classe politique et médiatique malgré quelque virgule de compassion est sans pitié.

       LIBERATION affiche une pleine page en teintes noir et blanc. Derrière un énoncé de mots - Abus de confiance, Détournement de fonds publics, Prise illégale d'intérêt - disposés à dessein, et qui suggèrent délibérément le barreaudage d'une lucarne de prison derrière lequel l'on perçoit le visage de Jacques Chirac.

       Un homme qui ne savait que courir après le pouvoir, pas nul pour autant, qui n'a jamais été heureux, ou si peu, et qui se consume sans savoir désormais qui il a été, ce qu'il a fait, qui il est.

       Bossuet s'en serait inspiré pour l'un de ses sermons, car hélas le verdict retentit comme une oraison funèbre.

    .

  • Jacques CHIRAC. L'élégance française.

     Je passe la tête, je lis sur le site www.lepoint.fr/ une chronique de Hervé Gattegno, alors je ne vous en cite que l'extrait qui semble reprendre certains des propos de ces  derniers jours s'agissant de Jacques Chirac que j'estime.. .

     

       " la réalité, c'est que Chirac n'est plus que l'ombre de lui-même, physiquement et intellectuellement, et qu'il n'a pas mesuré ni l'impact ni même le sens de ce qu'il disait. C'est assez désolant, mais c'est ainsi. De Gaulle a dit : " La vieillesse est un naufrage." C'est vrai aussi pour les anciens gaullistes.

     

     .    Soyons clair : vous voulez dire qu'il n'a plus toute sa tête ? Qu'il a besoin de repos, comme le dit Dominique de Villepin ?

     

       -   Disons qu'il faut attacher à ses mots le même crédit qu'à ce que dit Liliane Bettencourt. Le parallèle a l'air osé, mais il est fondé. Ce sont deux personnes âgées, qui ont des problèmes cérébraux qui provoquent une forme de dégénérescence, de sénilité plus ou moins forte. Et deux personnes dont les proches entretiennent l'illusion de la splendeur passée. Le résultat, c'est le malaise, le mensonge qui les entoure, comme dans le conte d'Andersen où le roi est nu mais personne n'ose rien dire. Dans le monde politique, c'est un secret de polichinelle. Poliment, on dit - comme Villepin - qu'il est " très fatigué " et on survalorise chaque petit moment de lucidité de sa part. On est en pleine folie de la transparence mais, ça, personne ne le dit. ".

     

       Il n'y a rien à ajouter. Le respect et la décence commanderaient aux médias qui sautent sur tout ce qui peut faire une titre, de l'audimat et du tirage, modération, retenue, et commentaires régulés. Mais aujourd'hui l'on ne met aux commandes que des chroniqueurs trop payés - combien la chronique ? - et qui s'écoutent parler, des pompom-girls qui font vieillir de dix ans - Allez sur I-télé  et jugez  ! - Laurence Ferrari et Claire Chazal, et quelques jeunes journalistes qui ne connaissent même pas l'Histoire de France.

     

       Il ne conviendrait pas que Jacques Chirac soit promené désormais à l'instar des nègres que lon exposait à l'Exposition Universelle de jadis et que l'on venait voir comme l'on allait avoir les animaux du zoo, et dont on guetterait tous les éventuels amoindrissements. D'ailleurs, et Gattegno la citait, Madame Bettencourt doit bénéficier de la même attention.

     

       Ce n'est pas la vieillesse qui est un naufrage, c'est l'élégance française.

      

       Pauvre France.

     

    .

  • Jacques CHIRAC. Un drôle d'humour corrézien.

       ... Dimanche pascal... mais non ! c'est de l'humour corrézien inspiré, le dimanche pascal, par le lapsus hier de Leïla Haddou Boudadi, la présentatrice d'I-Télé qui ouvrît son journal en disant ; " En ce début de week-end pascal ..  ".

     

       Enfin il y aura eu cet humour corrézien qui a eu le mérite d'animer ce week-end de la Pentecôte par ailleurs bien pluvieux et morose d'autant que l'on n'a plus de concombres à se mettre sous la dent. Si, il reste Luc Ferry à l'histoire duquel l'on n'a rien compris puis qu'il parle de complot et que tout ça c'est la faute à la loi..

     

       Je voterai pour François Hollande a dit hier Jacques Chirac qui ce matin a déploré l'interprétation de ses propos. Humour entre deux Républicains explique Jacques Chirac.

     

       J'ai une autre explication après avoir regardé la séquence télévisée.

     

       Il me semble que Jacques Chirac n'a même pas su ce qu'il disait et répété à François Hollande. Jacques Chirac me paraissait un peu dans les vaps, et il lui a dit ça comme il lui aurait dit autre chose ne s'entendant même pas le dire, et en tout état de cause le disant comme une espèce de formule de courtoisie et non dans un humour gai et délibéré..

     

       Une fatigue..

       

     . 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu