Avertir le modérateur

  • Marguerite Duras.

    Mercredi 30 avril 2014

    Source Le Point.fr

    Le 28 septembre 1984, Bernard Pivot reçoit Marguerite Duras dans Apostrophes.

         Elle a 70 ans tout juste et vient de recevoir, avec " L'Amant ", le prix Goncourt, qui lui avait échappé trente ans plus tôt pour Un barrage contre le Pacifique.

       Durant l'entretien, Duras parle de la douleur et de la solitude de l'écrivain, de cette écriture qu'elle cherche à faire " courir à la crête des mots ".

         "Je dis les choses, tel qu'elles arrivent sur moi, tel qu'elles m'attaquent. (...) Je pose des mots beaucoup de fois, des mots d'abord. C'est comme si l'étendue de la phrase était ponctuée par la place des mots et que, par la suite, la phrase s'attache aux mots, les prend et s'accorde à eux comme elle le peut."

     

         Dans le même entretien, Duras décoche à Sartre un coup de pied resté célèbre. " Il n'a pas écrit, il n'a pas su ce que c'était, écrire. Il a toujours eu des soucis annexes, il n'a jamais affronté l'écriture pure. C'est un moraliste, Sartre ", déclare-t-elle à un Pivot qui s'étrangle.

         Elle parle aussi de l'Indochine, de l'amant chinois, de la folie de sa mère, de la violence de son frère aîné et de la tendresse de son petit frère. Elle parle enfin de l'alcool qui, juste avant qu'elle n'écrive L'Amant, l'a conduite à l'hôpital, en cure de désintoxication.

     

    .

  • Mes bouteilles à la mer ...

    Lundi 28 avril 2014

         C'est la série des trois ponts qui s'ouvre avec cette semaine, mais qu'importe, ponts ou pas il faut traverser les jours, comme celui d'aujourd'hui, d'ailleurs chaque jour est un pont qui traverse une journée, il faut se rendre de la rive du matin à celle du soir  ... Stop chéri - je me parle à moi-même - ça ne veut rien dire ...

         Hollande me gonfle et à l'instant où j'écris ces lignes un déluge s'en donne à coeur joie dehors, j'aime la pluie, je poursuis la relecture du Père Goriot, je n'apprécie pas la mentalité d'Eugène, d'Eugène Rastignac, mais je le préfère encore à Frédéric Beigbeder son double, ce forniqueur mondain, ce vomisseur d'encre sur papier glacé ...

         Qui trouvera cette bouteille ... Saura t-elle s'échouer au moins sur quelque rivage, se sera t-elle brisée sur un récif ...

    ... 

     

    .

  • Avortement homicide

    Lundi 28 avril 2014 

     

    Source Le Lab Europe 1

     

       Il y a un mois, Christine Boutin expliquait au magazine Charles que l'homosexualité était une abomination. Des propos qu'elle avait ensuite regrettés. Cela ne l'a pas empêché, ce 28 avril, de se lâcher sur l'avortement sur RMC. Interrogée par Jean-Jacques Bourdin sur le positionnement pro-vie d'Alliance Vita, une association qu'elle a fondée, Christine Boutin déclare: 

     

    -   Je suis et nous sommes favorable au respect de la vie de la conception à la mort naturelle, qu'on le veuille ou non. Et ceci n'entraîne pas de jugement de valeur vis à vis des femmes qui sont amenées à avorter, bien au contraire. Mais la suppression d'un embryon est effectivement la fin d'une vie humaine.

     

    -   C'est un homicide volontaire?

     

    -   Si vous voulez me faire dire que c'est un homicide volontaire, je vous dirai que c'est un homicide effectivement.

     

    Le journaliste la relance mais Christine Boutin, de très longue date opposée à l'avortement, n'en démord pas: 

     

    -   Un homicide volontaire l'avortement ?

     

    -   C'est un homicide.

     

    .

  • Avril, Un dernier dimanche ...

    Dimanche 27 avril 2014

     

        Le pape qui offrait ces derniers jours un stylo au président provisoire de l'Ukraine pour signer la paix avec la Russie,

         Une croix géante qui perd l'équilibre, qui tombe écrasant et tuant un fidèle,

       Une femme qui ne se souvient pas d'avoir tiré, ivre morte, sur son mari lui transperçant le thorax qui s'en sort,

       Un policier de l'ancien anti-gang également ivre qui viole une jeune canadienne

       Manuel Valls qui se fait huer à Rome ... " Le 22 avril 2011, le Parti socialiste avait diffusé un communiqué pour condamner la présence de François Fillon à la cérémonie de béatification de Jean-Paul II. Une prise de position que les observateurs n'ont pas manqué de sortir des placards. "

       et là un Valls tout en dillettantisme qui lors de la canonisation affectait une indifférence très gauche laïcienne...

     

        Eric Naulleau qui stigmatise avec justesse un nommé Aymeric Caron ce roquet prétentieux des plateaux de télévision,

       Le vendredi " Beuverie cartable " des lycéens de Rennes qui se termine par un coma étylique de masse,

       Et selon Michel Sapin Ministre ; " Jean-Marc Ayrault, c'était une cotte de maille, qui amoindrissait les chocs portés sur le président." et " Manuel Valls, lui, c'est un bouclier qui, en plus, porte le fer chez l'ennemi. Cela a l'immense mérite de donner de l'air, de dégager de l'espace. "


        Ainsi va le monde en cette fin avril quand la France se fout du vote de confiance sur le pacte de stabilité que Valls attend du parlement ...

     

    .

  • Toujours cette histoire de décolleté ...

    .

         Plus oblige et peut davantage un beau visage qu'un homme armé et rien n'est meilleur que de voir un doux sourire et décolleté ...

    .

     

    Valerie Trierweiler,compagne de Francois Hollande.

     

    .

          

    .

  • Michel Platini l'homme qui marquait des buts ...

    • " Faut absolument dire aux Brésiliens qu'ils ont la Coupe du monde, qu'ils sont là pour montrer la beauté de leur pays, leur passion pour le football et que, s'ils peuvent attendre un mois avant de faire des éclats un peu sociaux, ce serait bien pour le Brésil et pour la planète football, quoi. Mais bon, après, après, on ne maîtrise pas, quoi." 

    •       En marge de la présentation du calendrier de l'Euro 2016 en France, Michel Platini a regretté les mouvements contestataires qui agitent le Brésil à quelques semaines de la Coupe du monde. 
    •  

  • Patrick Sébastien

    Samedi 26 avril 2014

             Ariane Mnouchkine fondatrice du Théatre du Soleil a soixante quinze ans - j'en ai soixante-dix - et crée toujours. Elle cite Trotski : " Parmi les choses inattendues de la vie, la plus inattendue est sans doute la vieillesse. " Très juste.

     

         Ariane Mnouchkine, Patrick Sébastien, le jour et la nuit, Ariane Mnouchkine, l'astre, Patrick Sébastien la cocotte de service, frère jumeau de monsieur Drucker, Sébastien, qui l'autre soir sur le plateau de " C' A Vous "sur  France 5 se prévalait de sa proximité avec François Hollande - mais il se dit grand ami de Jacques Chirac, de Nicolas Sarkozy, du prince Albert de Monaco - et de sa haine des politiques ..

     

    ..

  • Les Décolletés de madame Royal - 2 -

    24042014

       Nous lûmes que Madame Royal par note interne interdisait le décolleté dans les services de son ministère, Marisol Touraine - dont les robes, modèle Marilyn hotte aspirante sont à mourir de rire - qu'en pense Karl  Lagerfeld - elle, n'est pas contrariée par les décolletés légers et défend la décence d' Etat de ses personnels hommes ou femmes.

     

        Nonobstant ses démentis, notre avis est que madame Royal n'a pas osé s'opposer aux shorts des femmes de son ministères qui les moulent à outrance, et dévoilent des jambes aux galbes confondants, ou aux jupes ras-le-bonbon qui libèrent tous les instincts susceptibles de transformer les pelouses des jardins du ministère en lieu de plaisirs où les bergers et bergères butineraient et lutineraient de manière durable .. Alors elle y est allée sur le mode soft, ciblant le décolleté, et pourtant, Dieu sait  si le décolleté ...

     

        Nous devons sur le fonds, s'il est avéré vraiment, que nous partageons le rappel à l'ordre de la prude Ségolène, je ne m'étends pas .. je plonge ...

     

        

     

    .

  • Les Otages de François Hollande

    26042014 - 14.00 -

     

       Répondant aux affirmations de l'hebdomadaire allemand Focus, la France a démenti « catégoriquement » avoir versé une rançon de 18 millions de dollars pour la libération des quatre journalistes français enlevés en Syrie.

        Selon Focus, qui cite des sources proches de l'OTAN, les fonds, convoyés vers Ankara par le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, ont été versés aux ravisseurs par l'intermédiaire des services secrets turcs.

     

    LA FRANCE INSISTE : PAS DE RANÇON

     

        Selon des experts de l'OTAN, l'espionnage français a été informé dès le début de la prise d'otage du lieu de détention des quatre journalistes, mais a renoncé à une intervention armée pour les libérer en raison des combats qui secouent la Syrie, poursuit le magazine.

     

    « Le gouvernement dément catégoriquement les informations contenues dans l'hebdomadaire cité et réitère la position de la France sur la question des libérations d'otages telle que Laurent Fabius l'avait rappelée samedi dernier », a affirmé cette source.

     

        A l'occasion de la libération le week-end dernier de quatre journalistes français après dix mois de captivité en Syrie, le ministre des affaires étrangères avait en effet rappelé le credo de Paris, à savoir que « l'Etat français ne paie pas de rançons »

    .

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu