Avertir le modérateur

  • Le Gérard Depardieu de Jacques Attali.

     

       Du très bel article paru notamment dans l'Express, écrit par Jacques Attali sur Gérard Depardieu, et qu'il convient de lire  dans son entier je retiens ceci : 


       " Gérard Depardieu est mon ami. Depuis plus de vingt-cinq ans. Et il le restera toujours. Quoiqu'il dise. Quoiqu'il fasse. C'est ma conception de l'amitié : irréversible, elle ne se marchande pas."


       Il y a du Montaigne là dedans.


       J'aimerais avoir un ami de la qualité de Jacques Attali.


    .

  • Aurélie Filippetti, El dilettante.

      Le ministère de la Culture n'est pas dans un rythme d'urgence quotidienne.


                                                      ***


    .   Nous lisons que le compagnon d'Aurélie Filippetti lui a payé des vacances sur l'île Maurice durant les vacances de Noël. C'est elle qui nous l'apprend. Et qu'elle avait demandé l'autorisation de partir à son président normal. Elle n'en avait rien dit à son cabinet considérant que cela ressortissait de sa vie privée. Très bien.


       Mais voilà, elle y a été débusquée sur l'île Maurice. Alors elle se croit obligée de se justifier et elle déballe tout comme une petite fille qui a vidé le pot de confiture en cachette. Il est plaisant de lire que l'Elysée lui a d'autant mieux donné son feu vert,  qu'il fait valoir que le ministère de la culture n'était pas le ministère des urgences. 


       " Le ministère de la Culture n'est pas dans un rythme d'urgence quotidienne. " dixit l'Elysée.


     Aurélie la libertine comme la grenouille de la Fable se croit plus grosse que le boeuf. N'est pas Jack Lang qui veut. Mais elle est jeune encore, donc elle peut se mettre alors à écrire ses romans à l'eau de rose puisque pour le reste rien ne presse.


        Ah l'île Maurice, sa magnifique plage de sable blanc et son lagon turquoise, Aurélie y relisait son livre de 2003 : " Les Derniers jours de la classe ouvrière. ..."



    mercredi 9 jeudi 10 Janvier 2012. 

  • Aurélie Filippetti, la Libertine.

        Nous la savions écrivain, disons que nous savions qu'elle avait commis quelques livres, mais nous ignorions qu'elle tangentait l'écrit pornographique.


      Hier soir sur le plateau de Canal-Plus le chroniqueur littéraire lui a lu, il vrai que quelques phrases de son livre: " Un homme dans la poche ", le livre, un roman donc d'Aurélie de surcroît ministre de la culture.


       Dans ces temps moroses, faisons-nous plaisir, citons une bribe seulement - " Evidemment on en veut plus " lui dit le chroniqueur - et pour le reste se reporter au replay et au livre, le ministre est sectaire, la femme est jolie, allons-y .


       " ...Toi sous moi  [... ] Tu me lèchais et je fondais longuement dans ta bouche, j'écartais davantage encore mes jambes ..." 


       Certes tout ceci est réducteur mais bien plaisant tout de même, toute ressemblance avec ... la ministre a bien ri et a fait cette invite à son interlocuteur : " Mais vous pouvez écrire, vous, la suite ! " Pas difficile ...


       Je commence : " Vous sous ... "


       Merci madame pour une fois ou une socialiste nous donne un aperçu d'une certaine vie en rose ou de certaines nuances de rose... mais vous avez beaucoup à écrire - et bien - avant d'entrer dans l'Enfer de la Bibliothèque Nationale ou dans une anthologie des écrivains libertins du XXIème siècle.


       8012012.8.00

  • . La tenace madame Royal.

    " Au risque de vous paraître immodeste ... " Ségolène Royal.      


       Nous lisons qu'un courant majoritaire de l'opinion serait défavorable au retour de madame Royal au gouvernement. Plus que son ex, elle n'a jamais suscité une adhésion naturelle à sa personne, trop sûre d'elle, trop cassante, trop arriviste, ainsi la jugeait-on .


       Une fois encore elle est le pendant féminin de François Bayrou. 


       Ils se sont trop plantés pour que l'on veuille les revoir et puis, que ce soit à gauche ou à droite l'on perçoit que le renouvellement des générations est une force qui marche. Ces chevaux-là nous les avons tellement vus, ils nous ont tant saturés, et puis nous ne les plaindrons pas ils ont la certitude d'une retraite dorée bien au-dessus du minimum vieillesse.


        D'autant que madame Royal n'est pas sans autres emplois.


       Voilà qui va permettre à Valérie Trierweiller de mieux respirer et de soulager ses brûlures d'estomac, en revanche il n'est pas évident que cette allergie des Français à un éventuel retour de madame Royal rende sa sérénité au président normal.


        Mais la châtelaine de Poitou-Charente s'ennuie ferme, languit dans l'ombre, contrairement au notable Drucker sur son canapé rouge. 


       Alors et comme avec elle rien n'est définitif, elle va nous faire un de ces jours prochains du Drucker, qui disait à Mireille Dumas " Vous me voyez moi faire des mots fléchés ? " il est vrai que Laurent Fabius plaisantait : " Non mais vous imaginez un instant la fraise des bois devenir président de la République ? "


        Et en effet le vieux cheval agacé d'être snobé par feu ce  peuple de dix-sept millions d'âmes, se cabrant, peut encore briser les boxs de son écurie. En attendant elle affirme qu'elle ne cache pas qu'elle a des ambitions.


       Madame Royal serait encore assez fine pour nous sortir que c'est dans les vieux pots que l'on fait les bonnes soupes.  D'ailleurs ne dit-elle pas : " Au risque de paraître immodeste .. ". 


       Tiens elle pourrait être nommée à vie vice-présidente du jury Miss France auprès d'Alain Delon. Le charme rouge et sa chevelure ondoyante réhausseraient le charme vieux-beau décati et les cheveux gras.


        Voila qui réjouirait monsieur Montebourg, monsieur Made in France.


        Ce qui est aussi plaisant c'est de relever que Madame Royal qui l'an dernier figurait parmi les " tête à claques " de l'année deux mille onze figure en couverture du même magazine cette semaine.

       Elle songeait alors à poursuivre l'hebdomadaire pour agressions verbales et atteinte à sa dignité, mais comme il est étrange qu'elle ne songe pas à poursuivre les Guignols de l'info qui la présentent comme une harpie. 


       Ce jeudi soir 3 Janvier, nous regardions la retransmission du Gala des artistes sur France 2, et il nous est apparu que madame Royal eut fait un monsieur Loyal autrement plus pertinent et séduisant que le nullissime Jugnot. Elle aurait habité à merveille la jaquette rouge de circonstance.


        Blasphème ! madame Royal se rêve en Sainte-Thérèse d'Avilà ;Sainte Thérèse d'Avilà, une hystérique et pourtant une femme géniale avec le sens pratique le plus développé.

     

     

      Dans son " Chemin de perfection " Sainte Thérèse écrivait que le monde était en feu. Sa devise était : “ Ire adelante: Nous irons de l’avant ! ".

     


       " Au risque de vous paraître immodeste je considère que j'ai beaucoup de choses à apporter. " modère la dame aux dix-sept millions de voix d'antan.

    .

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu