Avertir le modérateur

Valérie Trierweiler, madame la première dame.

   La semaine dernière l'une poursuivait son Ex dans les halls d'entrée d'une institution internationale à New-York, cette semaine l'autre se confesse intimement dans les petites colonnes d'un journal régional. L'une appelait à des relations normales, l'autre s'excuse, déplore, jure qu'elle ne recommencera plus. 

   Las ! ce n'est pas une erreur que le fameux tweet de madame Trierweiler, mais une faute professionnelle, une faute lourde. 

 

   Mais les Français s'en tapent. 

 

   Madame Trierweiler n'a aucun titre, ne procède d'aucune élection, d'aucun lien juridique qui la lierait à son compagnon si ce n'est de l'anse de son bras qu'il lui concède bien malgré lui à bien regarder les photographies du couple. 

 

   Leur lien est si peu solide que madame Trierweiler tient à garder un emploi pour, explique t-elle, élever ses enfants. Ce qui est très louable - a t-elle donc des moyens si étriqués ... - il est vrai que son compagnon ayant diminué son salaire il ne pouvait apporter une aide qui fût la bienvenue.

 

    Enfin son compagnon, quand même, lui offre des vacances à la Villa Brégançon, un bureau à l'Elysée, trois secrétaires, un défilé de mode chez Saint-Laurent, elle sait y mordre dans les fruits des arbres du pouvoir. 

 

   Madame Treirweiler ne cesse de se prendre la tête s'interrogeant sur ce que devrait être son statut de première dame. 

   Elle est bien la première à se poser la question mais il est une unique réponse qui coule de source, primaire, évidente parce que naturelle, une première dame c'est une dame qui est une compagne modèle et exemplaire une compagne normale, tout bêtement, qui elle seule sait rafraîchir les moiteurs du front blême de l'auguste compagnon, car elle seule le comprend.

 

   Le soir à la chandelle Valérie posera désormais sur le front, dans le confort cosy de leur F5, sur le front de celui que le nouveau ministre des cultes vient de couronner du titre de petit père du peuple, un sobre et apaisant baiser.


    Madame Trierweiler une première dame ? Diable non ! mais une épouse modèle, une femme normale quoi !

 

.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu