Avertir le modérateur

  • PRESIDENTIELLE. Morale et politique, quelle morale ?

      

       La plupart des candidats à la présidence de la République, sont divorcés, donc n'ont pas su gérer leur couple, donc ont fait en leur temps le mauvais choix, donc n'ont pas de valeurs morales auxquelles ils se réfèrent aujourd'hui puisque notamment madame Royal fait observer que lorsque l'on postule pour la fonction suprême, l'on se doit d'avoir une vie exemplaire, qu'est-ce qu'un vie exemplaire pour un candidat à la présidence de la République ?

       Les valeurs de madame Royal, les valeurs de madame Aubry...

  • AUBRY Martine, l'Emoustillée.

    .   

        " ça me plaît, ça me plaît, ça me plaît bien "  as-tu dis émoustillée, lorsqu'on te l'a présenté le logo, ravie par sa concision et sobriété bleu-blanc-rouge. Y'a juste un truc Martine c'est que j'aime bien, moi, les gens qui me regarde les yeux dans les yeux, mais y'aura toujour des grincheux qui trouveront à redire... mais quand même, je te parle et tu regardes ailleurs, tu es aux anges, y' assez de madame  Royal qui y croient aux anges...tu regardes ailleurs et tu ne m'écoutes pas...

           Eh ! et puis Martine tu comptes sur moi, mais moi ce mardi matin à 11 heures 30 trente je bosse.... et puis vous n'êtes pas à vrai dire ma tasse de thé, mais convenons que vous apparaissez plus avenante que votre mère Abbese, Madame Royal.

       Bien à vous Madame.

    .

  • ROYAL Ségolène, les vieux chevaux sont de retour.

     

       Affirmant avoir "compris (ses) erreurs" de la campagne de 2007, Ségolène Royal s'est relancée dimanche dans la course aux primaires PS depuis Arçay (Deux-Sèvres), dans son fief de Poitou-Charentes, avec au coeur de son projet l'instauration d'un "ordre social juste".

     

       " C'est un nouveau départ ", a-t-elle lancé à deux jours de l'ouverture du dépôt des candidatures pour la primaire, qui devrait être marquée par l'entrée dans l'arène de la première secrétaire, Martine Aubry.

     

       Pantalon noir, vêtue de rose et de blanc, Mme Royal a exprimé " la plénitude et le bonheur " de s'engager dans une nouvelle campagne " dans cette belle commune d'Arçay ", cette " Venise verte " où François Mitterrand était venu lui apporter son soutien en 1992, alors qu'elle était jeune députée, pour lancer les grands travaux du marais poitevin.

     

       Devant quelque 800 personnes, Mme Royal, qui avait annoncé sa candidature le 29 novembre 2010, a proposé aux Français de " construire un ordre social juste, appuyé sur la force citoyenne de chacun d'entre vous (...). Je m'y suis préparée et j'y suis prête ".

     

       "   Je veux être la présidente des solutions, celle de la morale de l'action, du socialisme qui marche ", a-t-elle lancé. "Je veux être une présidente équitable pour construire avec tous les Français un nouvel ordre social juste ".

     

        Et elle continue à nous prendre pour des gogos, mêmes tics de langage, mêmes formules stéréotypés, y'en a marre... madame la présidente des solutions, qui nous a menti en 2007.

     

     

     

    .

  • Bernadette Chirac et le sceptre corrézien.

    ...

       Décidément, l'argent ne fait pas le bonheur, et quand l'on est dans le collimateur du destin, c'est la poisse jusqu'au bout. Bernadette et Jacques Chirac ne connaîtront pas la sérénité des crépuscules. Auront-ils au moins su vivre sous l'or des palais qu'ils s'étaient acquis.

     

       Certes l'invalidation de l'élection en qualité de conseillère générale de Bernadette Chirac est un fait véniel et ne mérite pas des pages, mais au regard de son âge et d'une vie qui ne lui fut pas heureuse, de l'amour-propre inhérent à ce âge, l'on subit ce type de déconvenue comme une vexation alors même que le procès de Jacques Chirac sur le dossier des affaires est programmé à la rentrée.

     

      Dur dur de se défaires de décennies de pouvoir... Il faut savoir non pas se sauver à temps, mais s'éclipser à propos, d'autant que des demeures très hospitalières leur étaient offertes, et là c'est une autre histoire, qui ne nous regarde pas.

     

       Que la République sache favoriser ceux qui vont s'acheminer vers les cieux ultimes... mais madame Chirac s'élèverait si elle ne se représentait pas et laissait son sceptre corrézien.

    .

  • Royal Ségolène.

     

    ... Droite et sur la défensive, comme dressée sur ses ergots, ce mardi sur la plateau de Canal-Plus, Madame Ségolène Royal affirme avoir changé. Madame Royal a réponse à tout, plus exactement a mensonge à tout.

       Mais c'est Madame Royal, la mère-abbesse de la France exemplaire, prônant la vertu pour ceux qui veulent l'incarner et la représenter. Madame Royal meurtrie toujours par la blessure profonde portée naguère par un compagnon tenté un jour par un autre profil de séductrice qui dit : " Je me contente de le rendre heureux et c'est déjà beaucoup ".

       Drapée dans son obsession présidentielle, calée dans la rigidité de ses formules toutes faites, madame Royal " indestructible " est là.    Pour autant le champ de la présidentielle n'est pas le champ des règlements de compte même de haut niveau, qui lui ont déjà d'ailleurs coûté l'élection de 2007.

       Madame Royal a le charisme à la de Villepin, le charisme du fauve blessé et qui ne rêve que de revanche et non le charisme du coeur qui ne souffre aucune hésitation et emporte d'emblée l'adhésion citoyenne.

    .

  • PRESIDENTIELLE. Saint-Dominque de Villepin et martyr.

       " La politique, c'est un hachoir ! "

    martèle-t-il, se disant prêt à encaisser tous les coups.

       "  On m'aurait envoyé à Cayenne si on avait pu ! "

    Et de reconnaître, non sans une certaine autodérision, que cela n'aurait pas été pour lui déplaire...

       Et pourquoi pas la crucifixion ...

    .   Mais non Dominique pas plus Cayenne que les crocs de boucher, c'est décevant n'est-ce pas...

    .

  • PRESIDENTIELLE. Le Book de Martine.

    Le Book de Martine. La dame des Contre-vérités.

    .   Dame, je suis comme madame Dugenou, j'aime être convaincu.

         Alors je lis, je m'informe, j'essaie derrière les rotomontades des candidats, et derrière leur programme qui ne peut être que le programme presque parfait, de déceler leur âme, leur vérité d'être humain. Alors je lis, tel cet extrait d'interview publié sur le site www.atlantico.fr et donné par le journaliste Philippe Alexandre qui publia " La Dame des trente cinq heures ".

    "   Depuis qu’elle a accédé au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste, elle est parvenue à réunir autour d’elle beaucoup de monde. Mais elle n’a pas tenu compte de toutes les critiques qui ont pu lui être adressées. Cette rigidité m’a étonné.

    Je pensais lorsqu’elle a été élue Premier secrétaire – même si son élection s’est déroulée dans des conditions difficiles, voire même contestables - qu’elle changerait un peu son style de gouvernance. Or, apparemment, elle n’a pas tellement changé.

    Et puis, elle a ce défaut que beaucoup d’hommes politiques ont : elle est fâchée avec la vérité. Elle raconte des contre-vérités avec un aplomb formidable. Mais, vous savez, les hommes politiques qui racontent la vérité ne sont en général pas élus !

    "

       ... Des contre-vérités avec un aplomb formidable.

       Je l'avais noté. C'est confirmé.

       Les compagnons de route de madame Dugenou ne sont pas totalement illettrés.

  • PRIMAIRES. Quand des dames y verdissent.

      

    Quand madame Eva Joly verdit d'une rage rentrée, madame Cécile Duflot s'en amuse... 

    .    Alors que madame Aubry affirme son autorité, Madame Duflot, reconduite avec un score stalinien à la tête d'Ecologie-les-Verts déclare :

       " Quoi qu'il arrive, il faudra que tout le monde fasse campagne derrière le ou la candidate qui sera choisie. Et c'est plus difficile humainement et individuellement après ce genre d'épisode ". ( cf les échanges entre Eva Joly et Nicolas Hulot de ces derniers jours .)

       Et c'est Madame Duflot qui le dit.

        Mais l'électeur a déjà compris et blacklisté ces deux dames; Eva d'une susceptibilité de juge et Cécile totalement inapte à assumer sa fonction de secrétaire générale d'un parti Vert de gris....

       

    .

  • PRIMAIRES. Les VERTS déjà en guerre.

     

    .    Il est évident que madame Eva Joly n'encadre pas Nicolas Hulot. Il est évident que Nicolas Hulot est plus sincère et loyal qu'Eva Joly, voilà pour la forme, quant au fond ce sera une autre histoire... 

        Alors voici que surgit Cécile Duflot la directrice du jardin d'enfants, avec sa baguette et qui siffle une récréation qui n'a pas commencé et qui regrette ces " dérapages ", et qui appelle  à la " réconciliation " des candidats, " absolument nécessaire pour préparer l'élection présidentielle ". R-I-D-IC-U-L-E !

       Et qui poursuit la bouche en cul de poule : "Je pense que chacun doit faire les efforts individuels pour faire primer la dimension collective ", a-t-elle déclaré. 

       -   Oui maman. 

      Et dire qu'ils nous faudrait aller voter pour ces gens-là qui se comportent comme des enfants, des gens immatures, étouffés par leur ego ! 

       Madame, mesdames, rentrez à la maison vous êtes désormais blacklistées. 

       Ô Cohn-Bendit, reviens  ils flanquent tout ton travail par terre !

     

    .

  • FEMMES. Le petit derrière de Pippa Middleton. Suite 2 .

    Chère madame Josette,

     

       La vie est un tout et non pas une partie du tout et si, demandez donc également à votre époux son avis, je suis sensible aux charmes fessiers de Pippa, je suis très attentif aux affres de monsieur Louis Van Proosdij Duport chef d'entreprise tétraplégique dont on a failli douloureusement compliquer l'existence faute d'une judicieuse organisation des soins qui lui est indispensable pour mener à bien la gestion de sa journée.

     

       Aussi faites-vous une fixation sur une partie du tout. 

     

       D'ailleurs chère madame je vois que vous êtes paradoxalement une personne très avertie puis que vous citez le site Youporn. Diable ! quelle référence ! j'y suis allé faire un tour, eh bien dites-donc ce n'est pas triste, monsieur et vous devez passer de bons moments, mais comme vous me le dites votre vie ne me regarde pas .

     

      Je vous souhaite bien du bonheur... et ... et... du plaisir ....  que votre fille réussisse son bac, qu'elle avale moins de popcorn, et plein de choses encore, mais ne jouez pas les prudes vous vous êtes trahie, enfin bonjour à Saint-Pardoux.

     

     

    .

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu