Avertir le modérateur

  • Elle s'appelle Audrey.

     

    .. Elle s'appelle Audrey, il se prénomme Arnaud. Ils sont ensemble et se souhaitent une longue vie de bonheur. Et nous la leur souhaitons.

       Nous en parlions ce midi Philippe Bodichet et moi, en prenant l'apéritif au Café Rouge.

       Elle, elle vient d'être promue sur I-Télé, et remplace Demorand - une gauchiste succède à un gauchiste - sur France Inter . Et ça marche . Sur Fr 3 et sur France Inter, je la trouve atone, sur I-Télé elle semble toujours faire un effort pour sourire, et forcer le ton. A part ça elle est mignonne. Le bien connu Arnaud qui avait dit : " Ségolène Royal n'a qu'un seul défaut c'est son compagnon. ", pourrait bien être depuis qu'il s'est déclaré candidat aux primaires du Parti socialiste, le défaut d'Audrey.

      Entre eux cela est susceptible d'être la bataille des Egos, pour peu que soit confirmée la mise sous un éteignoir si décent soit-il de la belle Audrey.

      Bodichet me disait: " Moi je ne les vois pas longtemps ensemble ". Je lui ai répondu : " Bodichet - Bodichet est un ancien collègue - on n'a pas le droit de supputer sur l'existence d'autrui . " Il a haussé les épaules, il a demandé un troisième Martini on the rocks, Bodichet est un alcoolique mondain. Un gros, presque chauve à lunettes. Quand on nous croise dans la rue, les lycéens du Lycée voisin, parfois s'envoient des coups de coude dans les côtes, t'as vu on dirait Laurel et Hardy.

       Il nous faudrait un John Updike, pour écrire la version française de Couples, dont le quinquennat de Nicolas nous comble.

  • Sacrée Soirée.

     

     

       Ce soir que ferais-je, écouterais-je le sermon sur la montagne de notre grand timonier, à moins que ce soit  l' annonce de la multiplication des pains.

       Les journalistes ont dû passer leur nuit à réfléchir à la question qui fera mouche, qui déstabilisera le président, qui buzzera, qui fera date et qui constituera leur heure de gloire. Jean-Michel Apathie, journaliste de papier, jamais vu sur le front Afghan a dû préparer pour Denisot le dandy inculte de Canal-plus la question qui tue.

      France 2 a prévu un tour de table ensuite avec la Royal Ps ONE, avec De Villepin, notre Don Quichotte national, Morin  qui à peine sorti des ors de la République, de ministre est devenu cracheur de soupe.

       Moi si j'ysuis je guetterai les tics du président, les lapsus.. notre président est à lui seul tout un divertissement, allez Nico, vous en avez fait des vannes mais vous avez encore dix-huit mois, allez il y en a qui vous aime encore, à commencer, nous vous  le souhaitons, par Carla. ( Il ne manquerait plus que... que Carla vînt à vous manquer...)

       On n'est pas couché... mais chacun fait ce qu'il veut, à côté sur la Six il y aura un concours du meilleur artisan, de la graine à prendre peut-être, monsieur le président..... 

  • Qu'est-ce qu'on rit.

     

    .  

    .   Bien nous pouvons aller nous coucher mais nous sommes plus idiots qu'hier. Remaniement ZERO, farcesque a dit le non mon drôlâtre Bayrou. Hervé Morin vidé et mauvais coucheur, mauvais esprit, qui disait préféré ses chevaux à son poste ministériel. Bien fait !

     

    .

  • Qu'est-ce qu'on rit..

       "   J'ai informé le président de la République des raisons pour lesquelles j'ai choisi de ne pas appartenir à la prochaine équipe gouvernementale. Je préfère, en effet, retrouver ma liberté de proposition et de parole au service de mes valeurs " dit Jean-Louis Borloo.

     

       Alors ce soir ou demain le nouveau gouvernement, on ne va pas passer la nuit à attendre quand même...et après ?

     

       .   L'on va relever toutes les petites phrases.

      

       .   L'on va relever les premières bourdes de chacun des ministres.

     

       .   L'on va relever les premières nouvelles mesures.

     

       .   L'on va relever les premières âneries..

      

         A moins que le président soudain métamorphosé ...

     

        Bayrou a deux patries, le France et l'Europe...

     

    .

  • Qu'est-ce qu'on rit..

     

    .   C'est dimanche matin. L'on a pris son petit déjeûner avec ses croissants ou ses tartines beurrées, grillées ou confiturées, l'on va courir le long de la rivère en crue, l'on revient, l'on prend son bain, et l'on apprend, il n'est même pas dix heures, que le président a nommé François Fillon premier ministre. Sacré président, mais qui n'est pas à confondre avec sacré Charlemagne.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu