Avertir le modérateur

  • QUAND CARLA M' A DIT...


    QUAND CARLA M'A DIT ..

    " Lorsque l'on est parti de la maison , et que Carla m'a dit : " je viens avec toi " eh bien, je me suis dit que la journée commençait bien .."..

    Ah ce président, c'est de la crème d'ana - Comprenez d'anecdotes infinies -...une série télévisée à lui tout seul, un scénario qui s'écrit au jour le jour, avec ses trouvailles, ses rebondissements, ses réparties.

    Quant au Parti - Socialiste - il nous gâte, il nous comble, il nous ravit aussi.

    Avec lui ce ne sont pas les petites femmes de Paris, ce sont les petites phrases du Parti - Socialiste -.

    L'Une chapitrant l'autre, l'autre chapitrant l'Une, les uns les autres sortant chacun son bon mot sur les médias.

    " Vous n'entendrez jamais dans ma bouche.." dit Ségolène Royal, la dame que madame Raphaëlle Bacqué qualifie de clivante.

    " Aurai-je le tort d'exister .." s'interroge Bertrand Delanoé.

    Enfin, ILS nous amusent bien par les temps qui courent, ça déride, ça fait oublier la montée du prix du pétrole, les catastrophes...

    Allez ! REGALEZ-NOUS ENCORE, Mesdames messieurs de la politique, c'est un problème de santé publique, il y va de la santé du pays.TOUS ENSEMBLE-TOUS ENSEMBLE ! OUIOUI !

    Retour enfin sur l'exquis : " Lorsque l'on est parti de la maison et que Carla m'a dit.."..où quand notre président se fait parolier..



  • The INCREDIBLE SEGOLENE INDIANA JONES.


    Madame Ségolène Royal confirme que c'est avec joie et détermination, qu'elle brigue la fonction de premier secrétaire du Parti socialiste, qui devra être unifié.

    Mais elle a " beaucoup appris, beaucoup changé " - hier soir sur la plateau de France 2 - et elle ne parle plus de donnant donnant, ni de gagnant gagnant, mais de Règles, certes de Droits, mais surtout de Devoirs et de Sanctions vis à vis des membres du Parti qui doit être Uni, membres qui n'obtempéreraient pas..

    Quid du programme ? Elle attend sans doute de voir ce que lui découvrira la crâne de cristal en matière de modalités de gestion du déficit budgétaire, de gestion de l'immigration clandestine, des populations défavorisées, par exemple.

    En attendant elle maniera le fouet, et ne dira pas sa peur, pareille à celle d'INDIANA JONES, des reptiles et des amphibiens.


  • Madame Ségolène ROYAL S'ENNUIE.

    Madame Ségolène Royal S'ennuie.

    Madame Ségolène Royal est lasse de manipuler les éprouvettes de son laboratoire de la Région POITOU CHARENTES.

    Elle s'ennuie. Ni maire, ni député. Elle s'ennuie.

    Il y a quelques semaines fustigeant Nicolas Sarkozy, elle disait que ce dernier ayant conquis le pouvoir ne s'intéressait plus aux Français, et qu'il s'ennuyait.

    C'est elle qui s'ennuie.

    Comme Nicolas Sarkozy, elle avait la même avidité du pouvoir, pour d'autres mobiles, que le pur intérêt de la France. Lui l'a décroché, elle pas.

    Elle a également la rage du pouvoir.

    Elle ose encore dire après 30 ans de politique, de mandats divers, de démocratie participative, qu'elle a " beaucoup appris, beaucoup changé ", et qu'elle a encore beaucoup à apprendre des militants.

    Elle n'a pas de programme à présenter, alors qu'elle a fait croire aux électeurs qu'elle en avait un, après ensuite avoir avoué qu'elle n'y croyait pas.

    Si le quinquennat de Nicolas Sarkozy ne réussit pas les français sauront cette fois, définitivement, que les promesses n'engagent que ceux qui croient.

    Alors les postulants au prochain quinquennat auront la lourde responsabilité de proposer aux français non seulement un programme de rigueur annoncée, mais avec l'échéancier des politiques à mener, les modalités techniques de mises en oeuvre, les évaluations afférentes, et les alternatives au cas ou les solutions proposées ne marcheraient pas.

    Que propose aujourd'hui Madame Royal, encore la démocratie participative, les comités d'experts..la France tourne pendant ce temps là, les générations passent...

    Non, elle brigue " avec joie et détermination " le poste de premier secrétaire du parti socialiste unifié.

    C'est ce qu'attendent avant toute chose, dans la fébrilité, les français.




  • le FESTIVAL de CANNES Avec le CANAL PLUS COMEDIE CLUB.

    LE FESTIVAL de CANNES AVEC..

    ...LE CANAL-PLUS COMEDIE CLUB.

    Chaque année c'est la récompense, la troupe du Canal-plus comédie club donne ses représentations sur la Croisette.

    Image de marque internationale oblige, là, pas le débraillé des plateaux parisiens, le smoking, ou la tenue de soirée, avec cravate sont de mise.

    Ce Vendredi soir 16 mai, on l'attendait au tournant. Le chroniqueur le plus parisien, le plus teigneux, le plus intégriste allait-il succomber à la tentation du divertissement pascalien par excellence, le divertissement Cannois.

    Eh bien oui; il a cédé. Il a franchi le pas, il a failli, l'honnête et au demeurant estimable monsieur Jean-michel Aphatie.

    Il avait revêtu le costume d'apparat, la tenue du pingouin, et osait sur fond de baie de Cannes, expédier la Chine, La Birmanie en deux mots, et dénoncer les turpitudes de nos politiques.

    Monsieur Aphatie a le droit de se divertir, ce n'est pas un péché.

    Mais lui qui donne des leçons de droiture, de rectitude politiques à longueur de soirée, faire de la Chine, de la Birmanie, et de l'analyse politique dans une ambiance de désinvolture festive laisse perplexe, et constitue une faute professionnelle.

    De plus l'équipe l'a quelque peu ridiculisé, en le mettant en scène à son arrivée à l'aéroport et au Martinez.

    D'ailleurs l'animateur en chef M.Michel Denisot en eût quelque conscience qui ajouta en guise de plaisanterie que la notoriété d'essayiste politique de M.Apathie risquait ce soir-là, d'avoir été compromise.

    M.Michel Denisot, en ouverture d'émission un peu gêné aussi, rappelait qu'à Cannes l'on était dans une bulle.

    Il y a des mélanges de genre que des professionnels n'ont pas le droit de s'autoriser.

  • VOUS AVEZ DIT OGM ? Et le CITOYEN dans L'histoire, IL EST QUOI ..! ?



    MAIS qu'est-ce que c'est que cette histoire de fous ?

    Un grenelle de l'environnement, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil , tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes .

    Puis une secrétaire d'Etat tance son ministre et le chef du groupe ump à l'assemblée nationale.

    Un communiste malin une fois , un communiste malin deux fois

    Une opposition qui joue à la bataille navale, la majorité touchée..

    Et le citoyen là-dedans que doit-il savoir ? Que doit-il comprendre ?

    Qui lui dira la vérité, le politique, la gauche, la droite, le président, le premier ministre ?

    Qui devra-t-il croire, quand les experts disent à longueur de médias que la réforme des retraites ne sera qu'une demi réforme, que l'équilibre budgétaire ne sera pas atteint en 2012 ?

    A y perdre son latin, à se cogner la tête contre les murs !

    A en avoir son libre arbitre génétiquement modifié. Car le citoyen dans l'histoire que devient-il, qui est-il ?

    Mais le président l'a dit : " Non, il n'y a rien de foutu ".

  • De M.Michel DRUCKER, et de quelques autres.

    Monsieur Michel DRUCKER...

    Lui seul sait faire, il est l'indispensable, celui auquel plusieurs générations de saltimbanques doivent leur notoriété, et vert il est , vert il le restera, comme ses amis du clan des inamovibles, Mm. Poivre d'Arvor, Michel Denisot...et quelques autres.

    Ces gens-là, souffrent d'une démangeaison chronique, pathologique, que Virgile avait déjà identifiée : " Quae lucis miseris tam dira Cupido ? ". Quel est donc, chez ces malheureux, ce désir si funeste de la lumière ?.

    Il a reçu monsieur Besancenot . Bien.

    Mais pourquoi ne l'a t-il pas reçu plus tôt , et pourquoi n'a t-il pas reçu M. Le Pen qui en 2002 créa la surprise que l'on sait, par la grâce du suffrage universel, donc du peuple.

    Quel courage monsieur Drucker, dont le grand fait d'arme est de revendiquer une mise à la porte pour avoir fait grève jadis, lorsque c'était à la mode.

    Monsieur Drucker il y a quelques mois faisait valoir qu'il ne laisserait pas de sitôt les plateaux de télévision. Il ne se voyait pas aller à la pêche.

    Monsieur Michel Drucker, un monsieur propre sur lui, droit dans ses bottes, avec une belle ligne de conduite, un honnête homme.

  • NICOLAS SARKOZY et CARLA sur LE CHEMIN DE COMPOSTELLE.

    CHRONIQUE.

    REFLEXIONS à VOIX HAUTE.

    Il y a quelque chose que je ne comprends pas.

    Voici Le président et madame, en pleines pages dans Paris - Match.

    Il ne s'agit pas de les contraindre à vivre cachés, mais après la turbulence des mois passés une petite marche, sac au dos, sur le chemin de Saint- Jacques de Compostelle, eût été de bon aloi en ce week-end prolongé de mai.

    Je n'y connais rien ce n'est peut-être pas la période pour effectuer ce type de pèlerinage.

    Et pourquoi Saint-Jacques de Compostelle ? Parce que des personnalités s'y sont astreintes, comme monsieur Patrick Poivre d'Arvor sachant que cela ne l'a pas pour autant bonifié.

    Et puis parce qu'il paraîtrait que Dieu fascine le président, qu'il était allé faire un tour sur le mont Saint- Michel, et puis parce qu'après son élection le président avait laissé entendre qu'une retraite dans un monastère lui ferait du bien.

    Et puis imaginer Nicolas et Carla sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, c'est plaisant, charmant et rafraîchissant. Sans caméras, ni montre , ni portable. C'est vrai, du coup, ça devient compliqué.

    L'on en dit des bêtises sur le Web, un long week-end de mai.

  • ILS ONT CHANGE LE MONDE. QUI.. ? QUOI.. ?


    CHRONIQUE.

    Ils ont CHANGE le monde.

    Quelques couvertures :

    L'Express :

    68 " L'ANNEE QUI A CHANGE LE MONDE. "

    Le nouvel Observateur :

    " Claude Lévi-Strauss LE DERNIER DES GEANTS ".

    Il va avoir 100ans.
    Son oeuvre qui a BOULEVERSE notre vision du monde..

    Il y a un an le candidat Sarkozy : " J'ai Changé ! ".

    Il y a une semaine le président Sarkozy : " Sans doute j'ai commis des erreurs ".

    François Bayrou reconnaît sa part de responsabilité dans ses errements de l'entre deux tours.

    Je marche dans la ville, dans une rue ordinaire, sur une façade ordinaire, cette inscription majuscule, ce tag :

    " VOUS ME GONFLEZ ! ".


  • FRANCE ENTHOUSIASME ZERO.


    LE QUINQUENNAT EN MARCHE . FRANCE ENTHOUSIASME ZERO.

    Pour le dire l'on choisit un jour de très beau temps avant que reviennent les orages annoncés.

    Pour dire quoi ?

    Pour dire que le Français, il en a ras le bol de la gauche de la droite, des couacs, des erreurs, des repentances, du boycott des jeux, des " nous n'avons pas à être des donneurs de leçons ", la mondialisation, la globalisation...

    Le Français il attend un porteur de vérité, un annonceur, de rigueur, pour un avenir meilleur.

    Et alors oui, dans une solidarité nouvelle, expliquée, comprise et partagée, TOUS-ENSEMBLE-TOUS- ENSEMBLE-OUI-OUI...La dette enfin résolue, les finances assainies, les jeunes stimulés, sachant où nous allons, nous irons du même pas dans le même enthousiasme..

    OUI mais, alors que la semaine dernière le président ne nous convainquait pas, hier soir M.Jean-michel Apathie sur le plateau du grand-journal de Canal plus, présentait la ribambelle des candidats socialistes tant au poste de secrétaire général du parti socialiste, qu'à la présidentielle de 2012...

    ..et commentait : " Zéro idée et plein de gens pour les défendre " (sic).

    Jean-michel Apathie qui présentait encore Miche Drucker comme " l'idiot utile " d'Olivier Besancenot, qui a obtenu son entrée à Vivement Dimanche.

    Un livre sort : " Une saison chez Mickey ". Mal écrit, même pas drôle. Tout est dit.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu